top of page

ven. 02 févr.

|

Collégiale de Neuchâtel

Alle lacrime

Concerti grossi dans l'héritage de Corelli Le Moment Baroque

Les inscriptions sont closes
Voir d'autres événements
Alle lacrime
Alle lacrime

Heure et lieu

02 févr. 2024, 20:00

Collégiale de Neuchâtel, Rue de la Collégiale, 2000 Neuchâtel

À propos de l'événement

Pietro Locatelli (1695-1764)

Concerto en ut mineur, op. 1 n° 11

Largo - Allemanda (Allegro) - Sarabanda (Largo) - Giga (Allegro)

Alessandro Scarlatti (1660-1725)

Concerto in sette parti n°3 en fa majeur, R 533 n° 3

Allegro - Largo - Allegro ma non troppo (Fugue) - Largo - Allegro (Tarentelle)

Giuseppe Sammartini (1695-1750)

Concerto grosso en la majeur, op. 2 n° 1

Spiritoso - Allegro assai - Andante - Allegro

Pietro Locatelli

Concerto en fa majeur, op. 1 n° 7

Allegro - Largo - [Allegro]

Charles Avison (1709-1770)

Concerto grosso d’après D. Scarlatti n° 5 en ré mineur

Largo - Allegro - Andante moderato - Allegro

Pietro Locatelli

Concerto grosso en mib majeur op. 7 n° 6, Il Pianto d’Arianna

Andante, Allegro - Largo andante - Grave - Allegro, Largo

Le langage instrumental connaît au 17e siècle une mutation importante avec l’avènement du concerto grosso, qui fait dialoguer un petit groupe d’instruments, le concertino, avec le reste de l’orchestre, le ripieno. De cet échange naît une expression nouvelle faite de contrastes rythmiques, harmoniques, de masses sonores en compétition, de mélodies solistes soutenues par l’orchestre. C’est Arcangelo Corelli qui en pose les bases les plus parfaites. Il sera imité par de nombreux musiciens au cours du siècle suivant.

Les compositeurs au programme de ce concert sont les continuateurs du maître, entretenant chacun à sa manière un rapport plus ou moins direct avec lui. Au cœur de cette filiation, Pietro Locatelli représente un courant à part qui a contribué à renouveler le modèle de Corelli tout en faisant évoluer le langage musical et la technique du violon. Dans ses œuvres, toute la palette des émotions et des affects est mise en scène au travers des différentes tonalités et mouvements rythmiques. Le concerto Il Pianto d’Arianna, qui exprime les sentiments d’Ariane abandonnée, constitue une expérimentation poussée à l’extrême de cette quête d’expressivité musicale. Il utilise toute une série de références vocales appliquées par analogie aux instruments à cordes.

En alternant concerti tragiques et musique plus festive, l’ensemble fait profiter l’auditeur de toute une palette d’émotions, illustrant la richesse de la musique instrumentale de cette époque.

Billetterie :

Location: www.strapontin.ch, +41 32 717 79 07

Catégories A+B

Plein tarif: CHF 30.-

Membres Collégiale: CHF 20.-

Membres SocMus, ESN, séniors, AI, en recherche d'emploi: CHF 25.-

Catégorie C

Plein tarif: CHF 20.-

Membres Collégiale, SocMus, ESN, séniors, AI, en recherche d'emploi: CHF 15.-

Étudiants, carte culture: CHF 10.-

0-16 ans, AG culturel: Entrée libre

Production : Le Moment Baroque

Partager cet événement

bottom of page