dim. 05 sept. | Temple du Bas

Chants d'oiseaux

Concert donné dans le cadre des festivités d'inauguration du Temple du Bas Le Cortège d’Orphée, Besançon Anthony Lo Papa, direction Simon Peguiron, orgue
Les billets ne sont pas en vente
Chants d'oiseaux

Heure et lieu

05 sept. à 17:00
Temple du Bas, Rue du Temple-Neuf 5, 2000 Neuchâtel, Suisse

À propos de l'événement

Claude Le Jeune (vers 1525-1600)

Revecy venir du Printans

Clément Janequin (vers 1485-1558)

Le Chant de l'alouette

Louis-Claude Daquin (1694-1772)

L’hirondelle (des Pièces de clavecin)

Maurice Ravel (1875-1937)

Trois beaux oiseaux du paradis

Claude Le Jeune

Rossignol mon mignon

Michel Lambert (1610-1696)

Chantez, chantez, petits oiseaux

Clément Janequin

Va, rossignol

Olivier Messiaen (1908-1992)

Chants d’oiseaux (du Livre d’orgue)

Olivier Messiaen, arr. Anthony Lo Papa d'après Clytus Gottwald

Louange à l'éternité de Jésus

Louis-Claude Daquin

Le coucou (des Pièces de clavecin)

Étienne Moulinié (1599-1676)

Consert de différents oyseaux

Clément Janequin

Le Chant des oiseaux

« Les oiseaux sont de la poussière d’âme », écrivait Victor Hugo. Et c’est l’esprit de ce programme joyeux, construit autour des polyphonies françaises de la Renaissance au 20e siècle. Les Chansons de Janequin, gorgées de chants d’oiseaux délicats ou humoristiques, rejoignent ainsi l’air de cour d’Étienne Moulinié, le pastiche ravélien des Trois chansons, mais aussi la musique d’Olivier Messiaen, qui employait le chant des oiseaux comme un élément fondamental de son langage musical : c’est en effet à travers leurs voix que ce compositeur inspiré a voulu célébrer la création comme d’autres l’ont fait en écrivant sur la mer ou sur le vent. Un extrait de sa musique d’orgue et deux des célèbres pièces de clavecin de Louis-Claude Daquin complètent ce programme français entre terre et ciel.

Basé à Besançon, le Cortège d’Orphée est un chœur de chambre de haut niveau. Fondé en 2013 sous l’impulsion d’Anthony Lo Papa, cet ensemble à géométrie variable défend une pratique de la musique dans laquelle la performance retient moins l’attention que l’émotion distillée par l’œuvre, dans laquelle le succès n’est pas lié au prestige, dans laquelle l’amour de l’œuvre, l’envie de la servir et de partager cette expérience avec le public est primordiale.

Entrée libre - collecte

Partager cet événement