ven. 07 avr.

|

Collégiale de Neuchâtel

De roses et d'épines

Biber : sonates du Rosaire n° 6 à 10 Motets pour chœur a cappella Denitsa Kazakova – Marc Durollet – Simon Peguiron – Ensemble vocal de la Collégiale

Aucun billet en vente
Voir d'autres événements
De roses et d'épines

Heure et lieu

07 avr. 2023, 17:00

Collégiale de Neuchâtel, Rue de la Collégiale, 2000 Neuchâtel

À propos de l'événement

Heinrich Ignaz Franz Biber (1644-1704)

Sonate n° 6 : l'Agonie de Jésus-Christ au Jardin des Oliviers

Lamento – Presto - Sarabande - Adagio

William Byrd (1543-1623)

Ave verum corpus

Heinrich Ignaz Franz Biber

Sonate n° 7 : la Flagellation

Allemande et variation - Sarabande et variation

Jan Pieterszoon Sweelinck (1562-1621)

De profundis

Heinrich Ignaz Franz Biber

Sonate n° 8 : le Couronnement d'épines

Adagio – Presto - Gigue - Doubles 1 et 2

Wolfgang Amadeux Mozart (1756-1791)

Miserere

Heinrich Ignaz Franz Biber

Sonate n° 9 : le Chemin de croix

Prélude - Courante - Doubles 1 et 2 - Finale

Johannes Brahms (1833-1897)

Warum ist das Licht gegeben dem Mühseligen, op. 74 n° 1

Heinrich Ignaz Franz Biber

Sonate n° 10 : la Crucifixion

Prélude – Aria – variations 1 à 5

Denitsa Kazakova, violon baroque

Marc Durollet, violoncelle baroque

Simon Peguiron, orgue

Ensemble vocal de la Collégiale

Les quinze Sonates du Rosaire de Biber forment l’un des cycles les plus extraordinaires du répertoire violonistique. Chacune d’elles illustre l’un des quinze mystères sacrés qui constituent la prière mariale du Rosaire ; elles sont regroupées en trois cycles de cinq épisodes : les mystères joyeux, les mystères douloureux, puis les mystères glorieux. L’ensemble évoque les étapes de la vie de la Vierge depuis l’Annonciation jusqu’à son Assomption en passant par la Passion du Christ.

Cette œuvre exploite de manière magistrale les possibilités offertes par la scordatura : à chaque sonate correspond une manière différente d’accorder le violon, et cette altération de l’accord de base induit un monde sonore différent à chaque fois. Pour l’interprète, le résultat sonore ne correspond pas aux notes lues sur la partition. Pour l’auditeur, l’instrument résonne différemment à chaque sonate. Cette technique se met au service de l’expression musicale de chaque sonate : ainsi, pour illustrer l’agonie au Jardin des Oliviers, Biber choisit l’accord le plus dissonant du cycle pour un Lamento dans le ton lugubre de do mineur

Ce concert présente les cinq mystères douloureux, qui évoquent cinq moments-clés de la Passion du Christ. Entre chacun de ceux-ci, l’Ensemble vocal de la Collégiale interprète un motet a cappella sur un texte de circonstance.

Billetterie :

Location: www.strapontin.ch, +41 32 717 79 07

Catégories A+B

Plein tarif: CHF 30.-

Membres Collégiale: CHF 20.-

Membres SocMus, ESN, séniors, AI, en recherche d'emploi: CHF 25.-

Catégorie C

Plein tarif: CHF 20.-

Membres Collégiale, SocMus, ESN, séniors, AI, en recherche d'emploi: CHF 15.-

Étudiants, carte culture: CHF 10.-

0-18 ans, AG culturel: Entrée libre

Partager cet événement