sam. 24 juil. | Cloître de la Collégiale

Le clavier bien tempéré - vol. 2

Simon Peguiron, piano Troisième concert du festival d'été 2021 Entrée libre - collecte
Les billets ne sont pas en vente
Le clavier bien tempéré - vol. 2

Heure et lieu

24 juil. à 18:00
Cloître de la Collégiale, Rue de la Collégiale, 2000 Neuchâtel

À propos de l'événement

Johann Sebastian Bach (1685-1750)

Le Clavier bien tempéré, volume 2

24 préludes et fugues dans tous les tons

Après le premier volume l’année dernière, voici le second volet du clavier bien tempéré de Bach. Vingt ans se sont écoulés depuis l’achèvement du cycle précédent. Vingt ans, mais aussi deux Passions, trois ou quatre années de cantates, les Variations Goldberg, le concerto italien, l’Oratorio de Noël, de nombreuses oeuvres profanes et une quantité inconnue de chefs-d’oeuvre disparus.

Il s’agit néanmoins une fois encore d’une compilation de préludes et fugues écrits plus tôt et retravaillés dans la durée, agrémentée de quelques oeuvres originales écrites pour compléter les tonalités manquantes. Et ce sont peut-être ces dernières qui sont les plus saisissantes : le savoir-faire du vieux Bach se mêle à l’admiration empreinte d’une pointe de jalousie qu’il voue à la jeune génération, et en particulier à son propre fils Carl Philipp Emanuel, dont il semble, sous son air austère, se nourrir davantage que son fils ne s’inspire de sa propre musique. Un retour des choses saisissant lorsque l’on sait que les premiers préludes et fugues avaient justement été écrits pour l’instruction musicale de ses enfants !

Le second volume constitue donc un nouveau voyage, une nouvelle aventure, dont les horizons semblent parfois plus lointains, mais qui touche aux profondeurs les plus sublimes de l’art musical.

Organiste titulaire de la collégiale depuis 2009, Simon Peguiron est également professeur au Conservatoire de musique neuchâtelois, accompagnateur à la Haute école de musique de Neuchâtel et directeur artistique de l’Orchestre de chambre de La Chaux-de-Fonds. Il s’est formé à La Chaux-de-Fonds, Bâle et Zurich et a eu l’occasion de se produire dans de nombreux pays d’Europe, bien que son activité demeure actuellement centrée sur l’Arc jurassien. Son engagement au service de l’art et de la musique est vaste, de l’organisateur de concerts à l’interprète, du militant au professeur, de l’arrangeur à l’éditeur, et cette polyvalence fait de lui un musicien apprécié du public.

Partager cet événement