top of page

sam. 10 août

|

Cloître de la Collégiale

Trio Lux

Nathalie Gullung, hautbois Lionel Andrey, clarinette Nicolas Michel, basson Cinquième concert du Festival d'été de la Collégiale

Trio Lux
Trio Lux

Heure et lieu

10 août 2024, 18:00

Cloître de la Collégiale, Rue de la Collégiale, 2000 Neuchâtel

À propos de l'événement

Georges Auric (1899-1983)

Trio pour hautbois clarinette et basson

Décidé

Romance

Finale

Sandor Veress (1907-1992)

Sonatina pour hautbois clarinette et basson

Allegro giocoso

Andante

Grave - Allegrissimo

Jacques Ibert (1890-1962)

Cinq pièces en trio

Allegro vivo

Andantino

Allegro assai

Andante

Allegro quasi marziale

Libor Sima (*1967)

Cinq miniatures pour trio d’anches

Ragtime

Polka

Aria

Walzer

Csárdás

Nathalie Gullung est originaire de Neuchâtel, où elle vit jusqu’à l’obtention de sa maturité fédérale. Elle s’envole ensuite pour Montréal et étudie la philosophie parallèlement à sa formation de hautboïste au Conservatoire du Québec. Craignant de s’éloigner trop de l’esthétique de la vieille Europe, elle abrège son séjour après deux fructueuses années et se rend à Paris afin de se plonger dans l’école française du hautbois. Elle a la chance de séjourner à la Cité internationale des Arts pour suivre l’enseignement de Jean-Pierre Arnaud. Mais c’est bien en Suisse qu’elle terminera ses études : Master en pédagogie à la Haute école des arts de Berne, dans la classe de Hans Elhorst, et Master en interprétation à l’Académie de musique de Bâle, dans la classe d’Omar Zoboli. Elle occupe le poste de hautbois solo à Musique des Lumières depuis 2005 et à l’Ensemble Symphonique Neuchâtel depuis la fondation de celui-ci en 2008, et enseigne le hautbois au Conservatoire de musique neuchâtelois.

Lionel ‍Andrey ‍est ‍un clarinettiste suisse très apprécié. ‍Il ‍est ‍fréquemment invité à jouer dans différents festivals et séries de musique de chambre, tels que le ‍‍Festival de Lucerne, ‍le ‍Festival de Davos, ‍le ‍Festival ‍Menuhin ‍de Gstaad, ‍le festival Lavaux Classic, ‍la Schubertiade ‍d’Espace ‍2, ‍le Swiss ‍Chamber ‍Music ‍Festival ‍à ‍Adelboden ou encore le festival ‍Label ‍Suisse. Il ‍a créé des œuvres de Michael ‍Jarrell ‍(Assonance ‍1b, ‍Lavaux ‍Classic ‍Festival), ‍‍Charles ‍Neidich ‍(Tempest ‍in ‍a ‍Tea ‍Pot, ‍Crusell ‍Viikko ‍Festival, ‍Finlande) ‍et autres. Ses récitals ‍et concerts de musique de chambre ont fait l’objet d’enregistrements directs pour les ‍radios ‍Espace ‍2 ‍et ‍SRF ‍Kultur ‍en Suisse, ‍France ‍Musique ‍à ‍Paris, ‍Yle ‍en ‍Finlande, ‍notamment. Avec son trio ‍Eclipse, ‍il est lauréat de plusieurs concours dont le prestigieux Concours international de musique de chambre d’Osaka ‍en ‍2017 ‍et ‍le concours de musique de chambre du Pourcent culturel ‍Migros ‍en ‍2019. ‍Le trio ‍Eclipse ‍est ‍régulièrement ‍invité ‍à ‍se produire ‍dans ‍différents ‍sites du globe. ‍Lionel ‍Andrey est également membre du ‍Duo ‍Arto et du quintette d’anches ‍Reeds ‍in motion.

Nicolas Michel est entré dans la musique par l’étude du piano. Peu conformiste par nature, il a très vite senti qu’il lui fallait un instrument plus original, et s’est donc tout naturellement tourné vers le basson. Il a suivi l’enseignement de Jean-Claude Montac à Paris, d’Ingo Becker à Berne et Alberto Guerra à Lausanne se formant ainsi auprès des écoles française, allemande et italienne. Sa passion l’a poussé sur la voie des instruments historiques, pour lesquels il s’est spécialisé auprès de Lorenzo Alpert (Concerto Köln) au Conservatoire de musique ancienne de Genève. On a pu le voir avec Musique des Lumières, maniant un contre-basson baroque, monstre de près de quatre mètres de long. Il collabore, outre Musique des Lumières, avec différents orchestres de Suisse romande et alémanique, parmi lesquels l’Orchestre Symphonique de Bienne et le Sinfonietta de Lausanne. Les élèves du Seeland ont la chance de l’avoir comme pédagogue, et il est aujourd’hui à la tête d’une impressionnante horde de jeunes bassonistes, notamment à l’École de musique de Bienne.

Partager cet événement

bottom of page