sam. 17 juil. | Cloître de la Collégiale

Violon et violoncelle

Ayumu Ideue, violon Yoël Cantori, violoncelle Deuxième concert du Festival d'été 2021 Entrée libre - collecte
Les billets ne sont pas en vente
Violon et violoncelle

Heure et lieu

17 juil. à 18:00
Cloître de la Collégiale, Rue de la Collégiale, 2000 Neuchâtel

À propos de l'événement

Zoltán Kodály (1882-1967)

Duo pour violon et violoncelle, op. 7

Allegro serioso, non troppo

Adagio - Andante

Maestoso e largamente,

ma non troppo lento - Presto

Rheinold Glière (1874-1956)

Huit pièces op. 39

Prélude

Gavotte

Berceuse

Canzonetta

Intermezzo

Impromptu

Scherzo

Étude

Maurice Ravel (1875-1937)

Sonate pour violon et violoncelle

Allegro

Très vif

Lent

Vif, avec entrain

Formation atypique, le duo violon-violoncelle ne s’est jamais véritablement imposé dans la littérature musicale. Il a pourtant donné lieu à quelques chefs-d‘oeuvre, en particulier les trois pièces présentées dans ce programme, qui datent approximativement de la même époque. Celles-ci sont toutefois extrêmement différentes d’esthétique et de caractère. Si Kodály se distingue par son tempérament avant-gardiste et son rapport privilégié à la musique populaire de sa Hongrie natale, Glière se place entièrement dans la mouvance post-romantique chère à son Ukraine natale, alors que Ravel, fidèle à lui-même, écrit une musique fine, précise et pleine de couleurs, d’inspiration impressionniste et néanmoins inclassable.

C’est donc à un envoûtant voyage aux extrêmes des esthétiques européennes du début du 20e siècle que nous invitent nos deux artistes du soir, eux-mêmes d’origines cosmopolites et réunis par le hasard de la vie et par une amitié nouée depuis de longues années à la Philharmonie de Coblence.

Né en 1982 à Tokyo, Ayumu Ideue se forme dans son pays natal, puis se perfectionne de 2004 à 2008 à la Haute école de musique de Genève dans la classe de Jean-Pierre Wallez. Il consacre alors une part importante de son activité à la musique de chambre dans différentes formations et fonde notamment un quatuor à cordes. Parallèlement, il développe sa pratique de l’orchestre au sein de nombreux ensembles comme l´Orchestre de la Suisse Romande ou encore la Badische Staatskapelle de Karlsruhe. Il occupe depuis janvier 2011 le poste de premier violon solo (Konzertmeister) à la Rheinische Philharmonie de Coblence.

Né à Amsterdam, Yoël Cantori grandit en Suisse. Après des études dans la classe d’Ivan Monighetti à Bâle, il s’établit à Paris et occupe le poste de violoncelle solo à l'Orchestre Ostinato (Opéra Comique, Salle Favart). Tenté par de nouveaux horizons, il est successivement violoncelle solo de l'Orquestra do Norte au Portugal, violoncelle solo remplaçant du Luzerner Sinfonieorchester, violoncelle solo invité de l’Auckland Philharmonia et violoncelle tuttiste à la Fondazione Arena di Verona. Il collabore aussi avec l’Orchestra della Svizzera Italiana, la Philharmonia Zurich, la Philharmonie de Mainz, de Baden-Baden, le Théâtre de Trèves, l’Aargovia Philharmonic et le Malaysia Philharmonic. Passionné par la musique de chambre, il se produit régulièrement au sein de différentes formations et a exploré de nombreuses oeuvres, notamment aux côtés de Simon Peguiron, avec lequel il a fondé les Découvertes Musicales - Le Locle en 2006. Il est, depuis 2012, membre du Staatsorchester Rheinische Philharmonie de Coblence.

Partager cet événement